Madagascar : les karanas, ces proies lucratives pour les kidnappeurs

En deux mois, un adolescent de 16 ans et un jeune homme de 26 ans ont été enlevés. Si le premier a été libéré, le second demeure entre les mains de ses ravisseurs. Les deux victimes, de nationalité française, ont un point commun : elles font partie de la communauté des karanas, un nom qui désigne les Malgaches d’origine indo-pakistanaise. Au cours de la dernière décennie, les Karanas sont devenus les cibles privilégiées des kidnappeurs. Un phénomène qui inquiète les autorités françaises, 30 à 40% d’entre eux étant de nationalité française, et les enquêtes n’étant que très rarement élucidées.

Cet article Madagascar : les karanas, ces proies lucratives pour les kidnappeurs est apparu en premier sur JeuneAfrique.com.

Source: Jeune Afrique

Advertisements