Cameroun : Covid et grévistes vont-ils plomber Nachtigal ?

La crise sanitaire et des remous sociaux retardent le chantier de ce barrage à 1,2 milliard d’euros, unique projet d’envergure du français EDF dans le pays. Yaoundé maintient toujours l’échéance de mars 2023. La crise sanitaire et des remous sociaux retardent le chantier de ce barrage à 1,2 milliard d’euros, unique projet d’envergure du français EDF dans le pays. Yaoundé maintient toujours l’échéance de mars 2023.  Read More