Catastrophe d'Eseka : qui croira que la chaîne de décision s'arrête à Camrail, sans s'étendre à l'État ?

Le 21 octobre 2016 se produisait l’une des plus graves catastrophes de l’histoire du Cameroun. Le président instituait alors une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les responsabilités, dont les conclusions viennent d’être rendues publiques. Mais beaucoup de questions restent sans réponse.

Cet article Catastrophe d’Eseka : qui croira que la chaîne de décision s’arrête à Camrail, sans s’étendre à l’État ? est apparu en premier sur JeuneAfrique.com.

Source: Jeune Afrique

Advertisements