La RDC et le Nigeria sont les pays africains les plus touchés par les déplacements internes de population en 2016

Plus de 31 millions de personnes dans les monde ont été déplacées dans leur propre pays à cause de guerres, de violences ou de catastrophes naturelles en 2016, selon un rapport du Centre de surveillance des déplacements internes (IDMC) du Conseil norvégien des réfugiés (NRC). Sur le continent africain, la République démocratique du Congo et le Nigeria occupent le haut du tableau.

Cet article La RDC et le Nigeria sont les pays africains les plus touchés par les déplacements internes de population en 2016 est apparu en premier sur JeuneAfrique.com.

Source: Jeune Afrique

Advertisements